Menu Search through site content Que cherchez-vous?
Menu

Financement de litiges

Le choix intelligent des organisations pour transformer les causes en flux de trésorerie

Vous êtes aux prises avec une ou plusieurs réclamations sérieuses, mais vous n’osez pas intenter de recours en raison des coûts probables – ou par crainte de perdre? En ces temps difficiles, il est préférable d’éviter d’immobiliser l’argent de l’entreprise dans des poursuites juridiques. Recourez plutôt au financement des litiges – un moyen de plus en plus populaire de payer les frais de la poursuite des litiges par le concours d’un tiers.

Clyde & Co est un cabinet juridique d’envergure mondiale qui se spécialise dans les secteurs du transport, des infrastructures, de l’énergie, de l’assurance, du commerce et des biens de consommation. Nous avons formé une association avec LCM, un cabinet boutique de premier plan spécialisé en litige. Ensemble, nos services de conseils aident les clients à trouver de nouveaux débouchés commerciaux, à réduire les risques associés aux litiges et à réinjecter ces fonds dans l’entreprise.


Les principes du financement de litiges?

Dans un litige financé, vous ne déboursez aucuns frais juridiques tant que l’affaire est en cours – ceux-ci sont payés par un prêteur tiers qui n’a aucun intérêt direct dans le litige. Lorsqu’il y a gain de cause, le prêteur se fait rembourser son prêt, plus le montant correspondant à la marge convenue en fonction des risques encourus. Vous gardez tout le reste. S’il n’y a pas gain de cause, le prêteur ne reçoit rien.

Principaux avantages:

  • Réduction des risques financiers
  • Préservation des fonds pour les activités d’exploitation plutôt que pour la résolution de litiges
  • Provisionnement d’indemnités pour couvrir les coûts en cas de défaite;
  • Retrait des coûts de résolution de litiges de l’état des résultats ainsi que du bilan;
  • Financement sans recours.

En savoir plus sur les possibilités de financement de litiges

Télécharger la brochure

Portefeuille financé

Traditionnellement, les bailleurs de fonds financent les réclamations à la pièce. Le financement d’une seule réclamation comporte un degré de risque élevé pour le bailleur, car si la réclamation n’a pas gain de cause, ce dernier ne peut récupérer son investissement

Heureusement, il est possible de regrouper des réclamations dans un même portefeuille afin de diversifier le risque dans l’ensemble du portefeuille, ce qui réduit le risque lié au capital et, par conséquent, le rendement demandé par le bailleur de fonds.

Comment ça fonctionne:

  • Un portefeuille comprend généralement au moins trois réclamations;
  • Le coût de financement de portefeuille est plus faible, car un portefeuille qui couvre plusieurs causes est moins à risque qu’un portefeuille qui n’en contient qu’une;
  • On peut ajouter des causes à un portefeuille au fil du temps; le mécanisme de financement est adapté en conséquence Un accord-cadre peut être conclu, même en présence d’une seule cause;
  • Un portefeuille peut comprendre différents types de causes et inclure des réclamations de faible valeur ainsi que des dossiers de défense.

Aperçus connexes

Services connexes

Aviation

Aviation

Litiges commerciaux

Litiges commerciaux

Énergie et ressources naturelles

Énergie et ressources naturelles

Assurance et réassurance

Assurance et réassurance

Droit maritime

Droit maritime

Projets et construction

Projets et construction

Immobilier

Immobilier

Commerce et biens de consommation

Commerce et biens de consommation



Communiquez avec nous pour obtenir de plus amples renseignements

Ben Knowles
Ben Knowles

Partner

Hery Frédéric Ranjeva
Hery Frédéric Ranjeva

Associé

Maurice Thompson
Maurice Thompson

Partner